Coup de cœur pour Carol, Cate et Rooney

Carol vous transporte dans le New York des années 50, période peu propice à l’acceptation d’un amour différent!
Ce qui est poignant dans le film, c’est l’expression de l’amour entre deux êtres qui ne font rien de mal puisqu’ils s’aiment tout simplement. On finit par oublier que c’est un amour homosexuel. Il n’y a que l’extérieur qui le rappelle!!

Nous sommes bluffés par la performance de Cate Blanchett et de Rooney Mara. Leurs scènes d’amour sont incroyables de réalité et de sensualité.
Todd Haynes arrive à nous faire sentir l’impossible équation pour une femme qui a beaucoup à perdre.
Par amour, jusqu’où peut-on aller?
Peut-on lutter contre sa vraie nature?
Oser être qui on est même si la société le condamne est le prix du bonheur. On peut lutter un temps mais la souffrance est telle qu’on ne peut y échapper.
Quand Cate Blanchett renonce à la garde de sa fille car « à quoi lui servirai-je si je dois lui cacher ma véritable identité. »
Carol choisit l’amour, la liberté et le bonheur. Elle pense en payer le prix mais qu’elle que soit sa décision, elle comprend qu’on lui fera payer. Donc autant être soi. Les autres s’adapteront avec le temps…